AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (pré-lien de keira cunningham)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keira Cunningham

avatar

posts : 58
name : fanny
face + © : l. hoffman - fanny
multinicks : alice
points : 160
age : 26 yo.
work : seller in a record shop
♡ status : don't care

RHYTHMS FROM THE CELTS;
quote :
notebook :
RP: ( ■■■ ) blair, carron, tc

Message(#) Sujet: (pré-lien de keira cunningham) Lun 8 Mai - 22:55


pré-liens de keira cunningham
breeze in the neck / fiche

- - - - - - - ❖ - - - - - - -


salutations, jeune inconnu(e) ! et merci à toi de t’être arrêté par ici. le personnage attendu est particulier, tout comme le lien décrit ci-dessous. pour autant, j’espère qu’il trouvera vite preneur, parce qu’il est important pour ma kei. le plus important, c’est que tu t’appropries le personnage et que tu te sentes bien avec. en ce qui concerne l’activité, j’aimerai une présence régulière sans des réponses dans la minute : chacun sa route, chacun son chemin. chacun sa vie, quoi. pas trop de fautes si possible, et puis j’avoue, j’aime bien les rp un peu long, genre 800-1000 mots, voire plus si on part complètement en vrille. voilà voilà, je pense que tout est dit. bonne lecture ! en espérant qu’il vous plaira.

récapitulatif
- (m) KEITH HENDRY (liberty lovers)


Dernière édition par Keira Cunningham le Lun 8 Mai - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Cunningham

avatar

posts : 58
name : fanny
face + © : l. hoffman - fanny
multinicks : alice
points : 160
age : 26 yo.
work : seller in a record shop
♡ status : don't care

RHYTHMS FROM THE CELTS;
quote :
notebook :
RP: ( ■■■ ) blair, carron, tc

Message(#) Sujet: Re: (pré-lien de keira cunningham) Lun 8 Mai - 22:55

keith hendry
entre 33 et 40 ans – célibataire, divorcé – journaliste – a beautiful wasteland

(it's all about the details)
Keith est né et a grandi à Edimbourg, capitale de l’Ecosse. Orphelin recueilli par son oncle à l’âge de ses 15 ans, personne n’a jamais su lui expliquer la disparition étrange de ses parents, en weekend à Inverness. C’est ce qui explique en grande partie qu’il se soit tourné vers le journalisme, pour ensuite se spécialiser dans les cas d’affaires non résolus. Il se marie (et peut avoir un ou deux enfants), mais son travail le met tout naturellement dans un état d’insatisfaction constant : son couple n’y survit pas. Il entretient toutefois toujours de bonnes relations avec son ex-femme (et, s’il a des enfants, fait son possible pour être présent et bon pour eux). Peu de temps après son divorce, il croise Keira dans les rues d’Edimbourg. Cette dernière est en visite : elle vient voir sa meilleure amie. La fille n’a pas froid aux yeux. Ils passent la nuit ensemble, ainsi qu’une bonne partie de son séjour à la capitale. Elle vient régulièrement quelques jours pour ensuite rentrer chez elle et y rester plusieurs semaines. Keith continue de se consacrer aux affaires non élucidées, court après des coupables non confondus, des vérités cachées. Puis il apprend le meurtre d’une fille, à Inverness. Rien ne le retient vraiment à Edimbourg : il décide de couvrir l’affaire. Il a ainsi posé ses valises il y a un an dans la ville de la disparition de ses parents pour chercher à en comprendre une autre. Et d’autres ont suivi.

Il ne croit pas à tous ces mythes et légendes qu’on raconte. Tout au plus, ceux qui sont convaincus de leur existence ne sont que des ignorants comblant leurs incertitudes d’explications rocambolesques. Il en est certain depuis toujours, et ceux qui lui ont affirmé que ses parents avaient été engloutis par les mystères de l’Ecosse se sont mangés un ravissant majeur dans la figure. Aujourd’hui, ceux lui fournissant les mêmes explications pour le meurtre de cette fille il y a un an et les fameuses disparitions qui ont suivi provoquent chez lui l’apparition d’un sourire perplexe et navré.



(story of love, hate and friendship)
Keith et Keira, c’est une relation qui semble aller d’elle-même. Ils n’attendent rien l’un de l’autre et ne sont ainsi jamais déçus. Ils se partagent le temps qu’ils peuvent passer entre eux et ne parlent ni du passé, ni de l’avenir. Ils ne sont pas un couple, ils ne sont pas amis, ils ne sont pas obligés. Ils vivent chacun dans leur appartement, mènent chacun leur vie de leur côté sans vraiment se soucier de ce que l’autre peut bien penser. Ils s’aiment pour tout cela. Pour cette liberté totale. Ils ne sont pas ensemble – ils ne l’ont d’ailleurs jamais été. Je précise que Keira n’est pas la raison de sa venue à Inverness, mais bien la disparition de Clara Wright (qui n’est autre que la sœur de la meilleure amie de Kei). Leur relation n’avait rien de bien difficile quand Keith était encore à Edimbourg. Mais depuis un an maintenant, tout semble être un peu différent. Il est étrange, pour eux, de se croiser si souvent sans nécessairement savoir ce que l’autre fait. Il l’est tout autant de se surprendre – parfois mutuellement – au milieu de ce qui semble être un moment qu’ils auraient pu partager ensemble, en compagnie d’un(e) autre. Mais ils se comprennent. Et à chaque dispute qui éclate, l’un comme l’autre sait qu’ils finiront par se retrouver. Leur relation est particulière : chacun sait que si cette liberté de faire selon ses propres souhaits lui est retirée, son amour en diminuerait d’autant. Et si la situation est parfois difficile à gérer, ils sont aujourd’hui trop attachés l’un à l’autre pour y mettre fin.



(wait, it's almost over)
Merci à toi, qui aura lu le pré-lien jusqu’ici I love you . Keith est un personnage qui me tient à cœur, et j’espère que le lien proposé t’intéressera suffisamment pour le prendre. Beaucoup de choses sont libres chez lui. Il est important que ce soit ton personnage, que tu te l’appropries. Ce lien peut prendre énormément de direction, bonnes ou mauvaises, et c’est exactement ce que j’ai envie d’exploiter. Je n’aime pas prévoir les choses à l’avance ; au contraire, je préfère que tout se fasse naturellement. Concernant l’activité, nous avons tous une vie, donc je ne demanderai certainement pas que tu répondes à tes rp tous les jours (voire tous les deux jours, étant-moi-même incapable de tenir ce rythme), tout comme pour nos probables échanges de mp. Par contre, je suis un peu plus chiante sur l’écriture. Les fautes ne me donnent absolument pas envie de lire un sujet et d’y répondre. M’enfin je suis pas un tyran, deux ou trois ne vont pas me déranger Laughing (d’autant plus que je ne dois pas être parfaite non plus). Pour ce qui est de l’avatar, j’ai pensé à James Franco, Chris Pratt, Henry Cavill, Adam Brody, Vinnie Woolston, … Des types assez différents quoi. Prenez surtout celui avec lequel vous vous voyez interpréter Keith, c’est vraiment le plus important. Et j’espère voir ce Keith bientôt débarquer ah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(pré-lien de keira cunningham)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire un lien court
» lien éducatif
» lien mère-enfant difficile
» Lien site de presse Polonais
» le lien in utero

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OVER THE SEA TO SKYE :: ( WRITE IT DOWN ) :: BAD MOON RISING-
Sauter vers: