AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (pré-lien de jillian rhodes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jillian Rhodes
the end of reason.
avatar

posts : 240
name : louisa.
face + © : zoey deutch (©lora)
multinicks : seraya.
points : 137
age : twenty-five.
work : reporter.
♡ status : officially single, but it's more complicated.

RHYTHMS FROM THE CELTS;
quote :
notebook :
RP: ( on ■ ■ ■ bank, tc, alice )

Message(#) Sujet: (pré-lien de jillian rhodes) Dim 4 Juin - 19:08


pré-lien de jillian rhodes
breeze in the neck / fiche

- - - - - - - ❖ - - - - - - -


Tout est détaillé plus bas, mais encore une fois, une activité régulière, une orthographe correcte (peu de fautes s'il vous plaît) et quelqu'un prêt à endosser ce rôle et à l'exploiter dans les côtés les plus sombres.  **

récapitulatif
- (m) ALLISTAIR (au choix) (compliqué)

------------------------
if you try to tame (her she will fly away), because pretty little spirits like her, never like to be caged.


Dernière édition par Jillian Rhodes le Dim 4 Juin - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jillian Rhodes
the end of reason.
avatar

posts : 240
name : louisa.
face + © : zoey deutch (©lora)
multinicks : seraya.
points : 137
age : twenty-five.
work : reporter.
♡ status : officially single, but it's more complicated.

RHYTHMS FROM THE CELTS;
quote :
notebook :
RP: ( on ■ ■ ■ bank, tc, alice )

Message(#) Sujet: Re: (pré-lien de jillian rhodes) Dim 4 Juin - 19:08

allistair (nom au choix)
entre 35 et 45 ans - en couple - officiellement directeur d'une entreprise spécialisée en informatique , officieusement mafieux  - groupe au choix.

(it's all about the details)
∞ Allistair est issu d'une fratrie de trois enfants. Il a ainsi un frère aîné avec qui les relations sont plus que tendues. Entre les deux hommes, trône une demoiselle. Leur petite sœur. La prunelle de leurs yeux. Celle que les deux s'évertuent à protéger coûte que coûte – même si le sang doit couler. Né au sein de la mafia irlandaise, Allistair a très vite été témoin des activités de son père. Il observait de loin. En retrait. Les yeux brillants et rêveurs à l'idée de reprendre le flambeau familial. Dans la hiérarchie, la relève aurait dû être assurée par son frère aîné. Il n'en fût rien. Le patriarche a choisi au détriment de son autre fils – Allistair. Un choix qui a causé d’innombrables tensions entre les deux frères. Un choix qui a creusé un fossé indéniable. Un fossé qui ne fait que grandir et qui a bien souvent failli mettre leurs affaires en péril.

∞ Quand son père a pris sa retraite en observant de loin les affaires du gang, c'est Allistair qui est entré en jeu. Sûr de lui, un charisme indéniable, une manière quasi militaire de mener à bien les hommes sous son autorité. Très vite, ses pairs lui ont accordé non seulement leur confiance mais surtout leur respect. Il a ainsi eu tout le crédit rêvé. Non sans efforts. Non sans sacrifices. Il a vu le sang couler. Il a sourit en voyant le fléau s'abattre autour de lui. En voyant les ennemis tomber un à un. Et surtout en entendant son père le féliciter. Dans l'ombre, demeurait son frère aîné. Un frère dont la colère et la jalousie n'a fait que s'accroître au fil des années.

∞ Il y a un an, alors que l'irish mob faisait affaire avec les russes, les choses ont mal tourné. Les hommes d'Allistair ont failli compromettre tout le deal. Des hommes sont morts. Des innocents et des crasseux. Allistair lui-même a failli perdre la vie. En l'espace de quelques semaines, il est devenu la tête à abattre. Celui qui devrait crever. Finir dans le caniveau comme tant d'autres. Des russes à sa recherches. Des russes fous de rage d'avoir perdu et de l'argent mais aussi leurs hommes. Alors c'est sans appel que le patriarche de la famille a condamné Allistair à l'exil. Non pas parce qu'il était déçu. Mais pour sa sécurité. Pour qu'il se rachète une vie ailleurs. Pour qu'il mène à bien les affaires familiales loin de son Irlande natale. Loin de ce pays que la mafia russe continue d'écumer à la recherche du principal intéressé.

∞ C'est à Inverness qu'il a élu domicile depuis quelques mois maintenant. Il est venu ici avec trois de ses compères. En apparences, il mène une vie banale. Il se prône directeur d'une société spécialisée dans l'informatique. Pour que personne ne se doute de quoique ce soit. Pour qu'il puisse de ce nouvelle continuer de faire murir sa vengeance envers les russes. Ses hommes eux aussi ont chacun trouvé une couverture. Il se fait discret. Il se fait silencieux. Il participe parfois à la vie locale pour s'offrir un visage de saint. Pour éloigner l'odeur du sang et de la violence. Une odeur qui lui manque. Comme si la rage de tuer, comme si la rage de regagner de sa splendeur prenaient le pas sur le reste.

ce sont les points essentiels bien évidemment de son histoire, ceux à respecter. Après, libre à vous de l'agrémenter d'éléments selon votre inspiration et selon ce que vous imaginez vous aussi pour votre personnage. car oui ce sera avant tout le votre et il est capital de vous sentir à l'aise avec.




(story of love, hate and friendship)
Faire ses preuves. Réussir à percer dans son boulot. Obtenir le respect de son patron. Arrêter d'entendre les même remarques. Arrêter d'être considérée comme une poupée. Rien de plus qu'une jolie fille cultivée mais sans cran, sans courage, sans détermination pour risquer sa vie. Pour un reportage. Pour un article. Alors quand son supérieur lui a proposé cette mission, elle a accepté. Sans sourciller. Sans ressentir la peur au ventre. Elle n'a pas voulu montrer que tout ça l'effrayait. Elle a dit oui sans penser aux conséquences. Infiltrer le milieu de la mafia irlandaise. L'irish mob comme certains disent. Quelques informations balancées dans un dossier. Et un visage. Celui d'Allistair Burke. Un mafieux aux activités plus sanglantes les unes que les autres. Lui qui a réussi à échapper aux autorités et aux russes. Lui qui a tué sans considération. Lui qui a été mêlé aux fraudes les plus illégales de ce monde. Un indicateur a fini par comprendre qu'il avait pris la fuite en Écosse. Pas pour se repentir. Pas pour changer. Pour faire profil bas quelques mois – en préparant un nouveau coup. En débarquant à Inverness, Jillian n'a pas longtemps hésité quant à la méthode à utiliser pour se rapprocher de lui. Une rencontre à une soirée. Un regard échangé qui en a dit beaucoup. Allistair sensible au charme féminin, à la beauté de ces femmes capables de le conduire à sa propre perte. Aucun mot échangé, aucun rapprochement. Quand ils se sont croisés à nouveau, il est venu à son encontre. Sûr de lui. Convaincu de son charisme et de son poids face à la brune. Il a balancé quelques mots. Elle a sourit bêtement. Elle a essayé de se mettre dans la peau de son rôle. Et elle a cédé avec toute la facilité qu'Allistair désirait. Ils se fréquentent depuis quelques mois maintenant. Elle n'éprouve rien. Elle se force à chaque baiser malgré le charme de l'homme. Elle se force à soupirer son prénom quand il enchaîne les coups de rein sous les draps chauds. Et elle fouine. Elle traque la moindre information. La moindre discussion pour son reportage. Un reportage qui avance trop lentement au goût de son patron qui lui met une pression folle. Allistair – lui – n'a rarement été amoureux. Il n'a rarement connu la véritable notion de sentiments. Pourtant face à Jillian, il faiblit. Il devient fou. Fou de rage quand elle s'éloigne trop. Fou de jalousie quand un autre l'approche. Fou d'une paranoïa certaine lorsqu'elle ne répond pas à ses messages. À ses yeux, elle est sienne et il ne s'imagine pas une seconde qu'elle ment sur toute la ligne. De plus en plus, il s'imagine construire quelque chose de plus. Il voit en elle sa lady, sa régulière comme d'autres disent. Il a en tête de lui demander de vivre avec lui et plus encore. Si son père a tenté de l'en dissuader, estimant qu'il n'était pas en écosse pour des histoires de cœur, il s'en contrefiche. Jillian a tout les atouts pour lui faire tourner la tête. Pour faire de lui cet être faible. En jouant de son charme. De sa fausse innocence. L'Irlandais ne se doute de rien. Pas encore. Pas pour l'instant. Et nul doute que quand il comprendra, la peau de Jillian sera rougie par sa colère. Sa vie en suspend face à l’idée qu'il découvre tout et décide de faire comme d'habitude : tuer, faire couler le sang.  Le sien.



(wait, it's almost over)
merci d'avoir lu tout ça. I love you tout d'abord concernant l'avatar, il est libre, c'est à votre guise selon votre inspiration. je m'autorise quand même un droit de veto si l'avatar choisi ne correspondait pas du tout au personnage. j'imagine quelqu'un d'assez sombre, quelqu'un qui rien qu'à son visage dégage une force de caractère, une certaine hargne et un charisme indéniable.  sweet c'est un personnage complexe et il est évident que la situation entre les deux va s'envenimer, va aller très loin et donc en l'occurence, ce rôle est fait pour quelqu'un qui n'a pas froid aux yeux, qui est prêt à faire des sujets loin d'être tendres. ce n'est pas un lien amoureux, encore moins un lien tout rose, tout beau. fire concernant l'activité, ayant une vie professionnelle très prenante et tout ce qui va avec, il va de soi que mon activité dépend de mes horaires donc tant que vous ne désertez pas une fois la fiche postée et que vous arrivez à poster une réponse de temps en temps ça me va très bien. fire Je demande par contre quelqu'un avec une orthographe correcte, on fait tous des fautes mais si c'est pour en lire à chaque phrase, non merci. Arrow Je crois avoir tout dis. J'ai énormément d'idées pour la suite de ce lien, ça promet d'être riche en péripéties et vous aurez aussi un lien avec bank (que vous construirez entre vous, c'est mieux que d'imposer quoique ce soit). I love you merci à la personne qui prendra ce lien. luv  dah

------------------------
if you try to tame (her she will fly away), because pretty little spirits like her, never like to be caged.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
(pré-lien de jillian rhodes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire un lien court
» lien éducatif
» lien mère-enfant difficile
» Lien site de presse Polonais
» le lien in utero

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OVER THE SEA TO SKYE :: ( WRITE IT DOWN ) :: BAD MOON RISING-
Sauter vers: